STRICTE OBSERVANCE TEMPLIERE
Ordre du Temple rétabli et renouvelé

 

 

 

Les convents, anciens et contemporains, de l'Ordre Illustre de la Stricte Observance Templière
 
   
  Prince Charles Edward Stuart,
dit le Prétendant
(1720-1788)
 
 

1722 - Naissance de Karl von Hund à Manua.

1742 - Hund entre à la loge « l'union » à Francfort.

1743 - Karl von Hund à Paris.

1751 - Karl von Hund accueille le 24 juin 1751 dans son Château de Kittlitz (Haute-Lusace), la première loge de Stricte Observance, « les trois colonnes » à l’Orient d’Unwürde, composée en majorité de militaires.

1754 - Convent d’Unwürde et Kittlitz (pendant six semaines).

1754 - Convent d’Altenberg.

1772 - Convent de Kohlo, le duc de Brunswick succède au baron de Hund pour diriger les loges écossaises.

1773 - Convent de Berlin. Le baron Weiler exporte le rite de Stricte Observance à Strasbourg, en 1774 à Lyon.

1775 - Convent de Brunswick.

1776 - Décès de Charles de Hund à Meiningen.

1776 – le 31 mai, les trois directoires français de la Stricte Observance reconnaissent le Grand Orient de France.

1776 – le 8 novembre – Décès de Charles de Hund à Meiningen.

1778 - Convent de Wolfenbutel – Le duc de Sudermanie, futur roi de Suède est élu grand maître de la septième province, en remplacement de Hund.

1778 - Convent National des Gaules (à Lyon en novembre).

1782 - Convent de Wilhelmsbad – Scission entre la Stricte Observance allemande et la Stricte Observance française, créant le régime écossais rectifié. Les deux rites continuent à exister séparément pendant la première moitié du XIXème siècle.

1797 - Charles de Hesse succède au duc de Brunswick.

1995 - Chapitre de Matha (France).
Premier essai de restauration de la province d’Occitanie du rite de Stricte Observance par la volonté de quelques frères, principalement issus de la G.L.N.F., restauration intéressante, ex nihilo, préparée dans un cercle d’études depuis 1993.

2009 - Grand chapitre de Montpellier (Lunel le 11 octobre 2009).
Restauration cette fois légitime de la province d’Aragon, qui reçoit officiellement la patente du suprême conseil des rites confédérés, par 120 frères et sœurs de Stricte Observance, issus d’une douzaine de loges de la première Occitanie. L’Aragon reconnaît l’autorité morale et spirituelle d’un grand maître général.

2009 - Convent en Avignon (16 novembre 2009).
Les frères et sœurs d’Aragon reviennent aux sources de la maçonnerie de Stricte Observance, expurgeant les premiers agrégats jugés non nécessaires de la première Occitanie contemporaine. Ils adoptent alors une règle en neuf points, strictement conforme à la définition des buts premiers de la franc-maçonnerie universelle. Ils décident de poursuivre dans la limite du possible la restauration des autres provinces.

2010 - Mont-de-Marsan (16 janvier 2010).
Restauration de la 3ème province d’Occitanie reconnue et légitime, puis quelques mois plus tard par celle d’Auvergne, 2ème province. 

2013 - Mont-de-Marsan installation du nouveau grand maître général.
Nomination du T.R.F. Didier Pestel, in Ordine Eques Professus a tempora Modernis, grand maître général de l'Ordre,
Nomination du T.R.F. Jean Marie Auzanneau-Fouquet, in Ordine Eques Professus a Stella per Ensem, passé grand maître général de l'Ordre et régent ad vitam du rite,
Restauration de la 9ème  province templière et nomination de son grand maître provincial,
Actualisation des statuts et constitutions de l'Ordre,
Mise en sommeil de la 2ème  province templière dite d'Auvergne, pour félonie.

2015 - Convent en l’Abbaye de Fontfroide (Aude), organisé par la 1ère province templière de l’Ordre, dite d’Aragon, le samedi 10 octobre 2015.
Célébration des 20 ans de l’Ordre,
Restauration de la 8ème province templière de l’Ordre, dite de Haute-Allemagne et nomination de son grand maître provincial, Stéphane Battaglia, in Ordine Eques Professus a Griffe Argenteo,
Restauration de la 2ème province de l’Ordre, dite d’Auvergne et nomination de son grand maître provincial,
Principe de restauration de la 5ème province de l’Ordre, dite de Bourgogne et nomination de son grand maître provincial, qui seront effectives le 11 décembre 2015,
Réception dans l’Ordre de Monseigneur Marty, Archevêque et nomination de celui-ci comme grand aumônier général de l’Ordre, ouvrant ainsi le chemin des représentants des clergés.

 

2017 - XIème Convent au Château de La Barben (23 septembre 2017)

Précédé la veille, le 22 septembre 2017, pour la première fois, d'un séminaire de tous les Grands Maîtres Provinciaux accompagnés de leurs vicaires, présidé par le sérénissime Grand Maître Général de l'Ordre. Lors de ce convent le Sérénissime Grand Maître Général  I.O. Eques Professus a Tempora Modernis (Didier PESTEL) voit son  mandat de grande maîtrise générale de l'Ordre reconduit une seconde fois pour quatre ans à l'unanimité des Grands Maîtres Provinciaux.
Tous sont désolés de l'absence pour raison de santé du Substitut Grand Maître Général qui est reconduit dans ses fonctions le TRF. Jack G. ; in Ordine Eques Professus ab Alteri Certamine et de notre Régent du Rite en déplacement pour l'Ordre

Le Grand Maître Général  Didier Pestel ; I.O. Eques Professus a Tempora Modernis, installe les nouveaux Grand Maitres de:
- 2ème Province d'Auvergne; le TRF Alain B. : I.O. Eques Professusa a Vitae confidentia.
- 4ème Province de Léon ; le TRF; Xavier F.G. : I.O.  Eques Professus a Trinita.
- 6ème Province de Grande Bretagne ; le TRF Alain P. : I.O. Eques Professus a Corde Aureo.
- 7 ème Province de  Basse Allemagne; Jean-Paul N. : I.O. Eques a Ioannis Rectus
- 8ème Province de Haute Allemagne ; Philippe P.L. : I.O. eques ab Aureo Phenice.
Nomination du Grand Prieur Général ; Alain B. : I.O. Eques Professus a Confluente

Activité de la Stricte Observance Templière depuis le dernier Convent de 2015
- les 5ème Province de Bourgogne, et 6ème Province de Grande Bretagne, ont été réveillées
- nomination d'un Vicaire pour la Roumanie Province de Basse Allemagne: TRS. Mélinda G. I.O. Equitissa Anna

Installation des Grands Maître Provinciaux :

- d'Occitanie ( 3ème) TRS. Nelly B.D. : Equitissa ab Unicorne Alato ;
de Bourgogne (5ème) TRF. Stéphane S. :  Eques Usque  ad mortem et honorem
et des Iles et Archipels en deçà et au dela des Mers (9ème) TRF Jean rené H.  I.O.Eques ab Fidei ad Sancti Ludovici

De nombreuses Respectables Loges ont été consacrées ou réveillées et parmi elles, de très historiques dont La Candeur à Strasbourg, le Parfait Silence à Metz, la Bienfaisance à Lyon ,et des Loges à Bayonne, Paris, Freyming Merlebach, Bordeaux, Niort, Hyères, Toulon mais aussi en Andorre, Moscou et Monaco, etc...
Des Préfectures ont été également mises en place dans presque toutes les provinces.
L'ordre a signé de nombreux traités et a été invité par un grand nombre d'instances maçonniques à leurs convents confirmant ainsi la reconnaissance du réveil de l'ordre Illustre de Stricte Observance Templière

1751 - STRICTE OBSERVANCE TEMPLIERE - 1995